Vous et moi, à cet instant présent, nous sommes dans la même ville, la même salle pour un moment.

Tout est normal jusque-là...sauf que nous ne sommes pas sur la même planète...et oui, c'est cela qui me différencie de vous...

Je suis sur globulocrapule grâce à toi, à toi, ou à toi car vous m'avez aidée en me donnant un peu de vous, un peu de votre matrice...Mais, malgré tout, je suis différente pour le moment...

Quand on prononce le mot crabe, vous pensez à crustacés, vous imaginez un magnifique plateau de fruits de mer que vous allez déguster avec envie, avec appétit. Et bien moi, j'ai souvent pensé à lui et à la tête qu'il ferait quand ce sera à mon tour de lui faire sa fête comme jamais personne ne lui l'a jamais faite!!

Dès que j'ai pu, je lui ai désarticulé les pattes, je lui ai sucé le corps jusqu'à ce qu'il ne reste plus aucune miette...Cela m'a fait un bien fou!!! Je jubilais et je mangeais en disant: < cela fait un an que tu me fais vivre tout plein d'épreuves, plus inhumaines les unes que les autres et j'aurais dû me laisser faire sans aucune réaction!!! Et bien, non! il n'en est pas question. C'est à moi, maintenant, de te faire la peau, les rôles se sont inversés à jamais!!!>

Hmmmm...quelle délectation!!!Je m'essuyais les babines plaisamment en savourant chaque bouchée...J'allais enfin pouvoir revenir sur ma planète natale...que de bonheurs à venir!!!

Et bien non, non, non!! J'avais malheureusement oublié quelques miettes par-ci, par-là, car, lors de mon voyage sur globulocrapule, j'ai vu s'ériger devant moi une énorme montagne russe. Au début, elle me paraissait sympathique: quelques petits efforts et puis après, le réconfort!! En plus, j'avais la chance d d'être entourée de gens enthousiastes, compréhensifs, encourageants, en me disant que le nouveau bourgeon greffé allait pouvoir tranquillement éclore... vu que j'avais passé le SAS avec réussite entre votre planète et la mienne. J'allais donc gaiement arpenté cette montagne. Arrivée à mi-chemin, on m'annonce que je me suis trompée d'itinéraire et qu'il faut redescendre, en buvant obligatoirement une concoction chimique décapante, aux vertus incroyablement puissantes.

La plupart du temps, quand on descend une montagne, on alterne les pas assurés et les pas rassurants pour passer les obstacles sans encombre. Moi, j'ai descendu de ma montagne, certes, mais pas du tout, du tout comme ça! J'l'ai descendue en courbant l'échine, appuyée sur ma canne, telle une vieille à bout de force. La nuit était opaque, à cause de l'épais brouillard qui m'empêchait d'observer poétiquement les étoiles et la lune Chanteresse. Je me suis lamentablement traînée jusque la ligne d'arrivée...

Pour me redynamiser, ils ont décidé de me doper, tel un coureur cycliste voulant gagner à tout prix le tour de France: 2 steaks de globules toutes les 2 semaines et 1 piqûre d'EPO une fois par semaine dans le ventre...< Allez, ça sera ça votre dose!!!>

Vous vous attendiez donc à ce que cette sacrée montagne, je l'ai gagnée, n'est-ce-pas? Et bien, que nenni... il m'arrivait , après avoir gravi un ou deux cols, d'avoir la sensation de monter et de me voir, en fait, visuellement marcher à reculons et retourner au point assez proche du zéro!! ARGHHHHHH... et ceci une fois, deux fois, trois fois...L'énergie me manquait, les envies s'envolaient, l'appétit s'amenuisait, les forces me perdaient au fil du temps et de l'ascension. Les questions se bousculaient dans ma tête, tel le magma bouillonnant du soleil!!

Tout au long du chemin, il y avait des orages tonitruants, des éclaircies pleines d'espoir...

A quand l'arc-en-ciel flamboyant qui viendra auréoler mon retour sur la planète qui est la vôtre?????